Lucas Garbellotto et le niveau mondial !!

Samedi 14 avril 2012, Houffalize en Belgique, 2e manche de la Coupe du Monde de VTT Cross-Country. Au milieu des coureurs vêtus de maillots aux couleurs nationales, aux couleurs de grands teams, un maillot bleu et blanc représentant le Chouet’Bike Club de Village-Neuf !! Lucas Garbellotto, espoir (-23 ans) et licencié au Chouet’Bike Club depuis ses débuts, était au départ de cette épreuve réunissant les meilleurs coureurs mondiaux. Il a profité de ses points UCI gagnés en juin 2011, nécessaires pour pouvoir s’aligner sur une épreuve de Coupe du Monde XC VTT.

Lucas sortait d’une légère « contre-performance » après la Coupe de France de Saint-Raphaël (20e espoir) (hantise d’une crevaison, par peut-être un léger manque de VTT en début de saison, pas trop à l’aise…) il n’a pas vraiment pu montrer ce dont il était vraiment capable.

Son programme, sa pratique sportive, son entraînement, sa technique, tout a été revu avec l’aide d’Eric Kueny, entraîneur de Lucas depuis le début. Cette échéance mondiale représentait avant tout un objectif de plaisir, pour poursuivre une reprise de confiance qui s’est faite sur une manche de la Coupe de Franche-Comté le week-end précédent.

Pour l’entraîneur, les objectifs principaux de Lucas cette année restent avant tout les différentes manches de la Coupe de France, même s’il entame maintenant une préparation pour la prochaine manche de la Coupe du Monde, qui se déroulera le 19 mai à La Bresse, dans les Vosges. Il s’agit d’un tremplin pour préparer au mieux la Coupe de France n°2 de Saint-Pompon.

Le déplacement vers Houffalize a été bien géré, puisque Lucas a été accompagné de son entraîneur Eric, personne de confiance, qui sait rassurer, calmer, préparer, motiver avant la course, mais qui représente également une bonne source d’infos tactiques, de timing, de gestion, pendant la course. Après une bonne nuit de sommeil, place dès le lendemain aux reconnaissances du circuit afin que Lucas se familiarise avec les différentes difficultés (dénivelé, passages techniques, relances, zones techniques, etc.). Massages et soins permettent à Lucas de passer une nuit sereine.

Le jour de la course, Eric a mis en place un protocole d’échauffement à l’abri de la ligne de départ permettant ainsi de se concentrer et surtout, de s’éloigner des différents facteurs stressants que peuvent être la foule, le bruit des home trainer ou encore la présence de coureurs arborant des maillots aux couleurs de leur pays, mais aussi de vivre un échauffement comme il les connaît pour lui permettre de se rendre sereinement sur la ligne de départ.

Après un départ en milieu de peloton, arborant son dossard 63, Lucas ne fait que remonter dans le classement au cours du start-loop et des 4 tours de circuit qui constituent sa course pour finir à une très bonne 50e place, reléguant ainsi derrière lui 4 coureurs sélectionnés en équipe de France ! Sans compter certains coureurs qui représenteront leur pays lors des Jeux Olympiques…

Les circuits de Coupe du Monde sont très exigeants, celui de Houffalize demandait sans cesse de relancer, d’être lucide dans les descentes, à l’affût dans les montées… Voyez par vous-même en visionnant la course des Elites Hommes ou Dames (un zeste de féminité sur ce parcours…)! En voyant les descentes, on se rend bien compte de l’importance du travail technique, de la descente, de l’équilibre et du franchissement afin de préoarer au mieux les futurs « graines de champion ».

Après Lucas à qui le tour de porter haut les couleurs bleu et blanc du Chouet’Bike Club…

Et peut-être un jour les couleurs tricolores d’une sélection nationale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *